Logo Entrepairs - Partage d'Equipements Pro

Rectification - Explications

La rectification consiste à travailler l’état de surface d’une pièce métallique. Cette opération est réalisée à l’aide d’une rectifieuse. Ces machines travail soit sur un plan on parle alors de rectifieuse plane ou sur des cylindres on parle ici ...

La rectification consiste à travailler l’état de surface d’une pièce métallique. Cette opération est réalisée à l’aide d’une rectifieuse. Ces machines travail soit sur un plan on parle alors de rectifieuse plane ou sur des cylindres on parle ici de rectifieuse cylindrique.

L’opération de rectification se fait après les étapes d’usinage, d’injection ou de moulage des pièces c’est une étape de finition. L’état de surface après usinage, par exemple, laisse des traces d’outils lors de l’enlèvement de copaux qui forme de petites cannelures. Ce sont ces reliefs qui sont aplanis lors de la rectification.

Cette opération de mécanique permet un meilleur coulissement entre deux pièces en réduisant la rugosité des surfaces en contact. La fluidité des mouvements entre deux pièce peut être important pour des mouvements de glissement, de frottement, de coulissement, de roulement. L’unité de mesure de la rugosité s’exprime en « Ra » plus elle est petite plus l’état de surface est lisse.

La rectification se fait par meulage des surfaces grâce à un procédé d’abrasion avec un grain très fin. Travail de précision, la rectification de fait en plusieurs passes pour atteindre à rugosité finale la plus fine. Comme tout procédé par frottement il existe un échauffement entre la meule et la pièce travaillé. Ainsi pour ne pas endommager les propriétés mécaniques du métal l’abrasion se fait avec ajout de lubrifiant aqueux ou huileux qui maintient à faible température les pièces métalliques pendant toute l’opération.

Lors de la rectification le polissage des pièces peut entrainer une perte de l’uniformité de la pièce (parallélisme,

La rectification peut être appliquer sur les métaux de différentes duretés mais aussi sur du caoutchouc, du verre ou du plastique. Selon les propriétés de la pièce l’abrasif est soigneusement adapté (nature du grain, taille du grain, liant, densité des grains…)

Les états de surface après rectification peuvent atteindre de 0.1 Ra. Après la rectification il est possible d’ajouter des étapes de rodage ou de polissage pour un état de surface encore plus lisse proche de 0.001 Ra, on parle alors de « super finition ».

Annonces aléatoires